Un cadre général candidat à la théorie du tout ?

Bonjour.

Je viens de finaliser un document facilement abordable qui selon moi est un excellent candidat pour la théorie du tout.

Le PDF a pour titre : An alternative cosmological model compatible with the ΛCDM model today.

Voici les liens pour accéder au document :

édit du 2 Juin 2023 : clarifications pour kg-1 m-2 s3 qui est la dimension de Λ dans ce modèle. Elle réconcilie l’énergie du point zéro de la théorie quantique des champs avec l’énergie du vide Λ de la constante cosmologique. Correction description et démonstration relatif à FPl/4 (cf PDF, Version 4)

Version 4 in english : https://www.constantecosmologique.fr/origineV36b.pdf

Version 4 en français : https://www.constantecosmologique.fr/origineV36Fr.pdf

Résumé extrait qui concerne la constante cosmologique

Sphère de Hubble

La force gravitationnelle qui attire les masses MH, à gauche, et MH+, à drote, est une force constante égale à FPl/4 soit la force de Planck divisé par 4..Cette force n’est pas instantanée, mais, selon la relativité générale se transmet à la vitesse de la lumière c.

On obtient donc FPl/4 * c, puissance de Planck divisée par 4, soit PPl /4. La « puissance  » qui permet un équilibre de neutralité mathématique et dimensionnel est égale à 1 est 4/PPl = 1.1052 10-52 kg-1 m-2 s3 ….. Soit la valeur numérique théorique de la constante cosmologique de ce blog.

…Cette valeur est donc en parfait accord avec les résultats 2018 de la mission Planck….

Extrait du PDF sur l’aspect quantique du modèle.

« … l’hypothèse de la possibilité d’un univers double …proposée par Andrei Sakharov en 1967 est reprise ici….

…Lorsque l’on observe la sphère de Hubble dans la direction « haut » ou « bas », les deux masses MH0 des deux mini-sphères de Hubble ne sont pas incluses dans le champ de vision. Elles sont là mais l’observateur placé à l’origine des 4 directions de la figure ne les voit pas. C’est le chat de Schrödinger qui est à la fois mort et vivant tant que l’on regarde dans ces directions. Le temps peut passer autant qu’on veut, tant que l’observateur ne change pas de direction d’observation, l’observateur ne sait pas s’il verra la matière M+ ou l’antimatière M-. Le chat de la matière est donc à la fois mort M- et vivant M+. Lorsque l’observateur choisit de faire l’observation en tournant de 90°, il verra un chat mort ou un chat vivant. Ce modèle d’univers commence à tH0=0 , le temps étant signé + ou -, l’observateur verra , soit la matière M-/tH , soit la matière M+/t+H , soit 0,5 m+pl . La masse 0,5 mpl est sur la ligne du temps -tH à partir de l’origine. Elle est située de l’autre côté de l’origine des temps de l’observateur. Il ne la voit pas. Cela explique la quantité infinitésimale d’antimatière dans l’univers observé dans le modèle de Bing bang qui commence à tH0=tpl .

Ce cadre théorique est aussi conforme à l’hypothèse de l’univers à énergie nulle https://en.wikipedia.org/wiki/Zero-energy_universe

Si vous constatez des erreurs ou imprécisions dans les PDF merci de m’en faire part dans les commentaires ou à l’adresse Gmail mentionnée dans les PDF.

Le PDF 4) étant enfin correct du point de vue scientifique, je cherche un ou des co-auteurs pour l’amender et/ou une mise en forme plus claire en vue d’un publication dans une revue.

anciennes versions du PDF non valides : V31b.pdf et V31Fr.pdf

Retrouvez la chronologie de la publication des articles à partir de la Présentation du blog

Faire un don

license Creative Commons pour utilisation non commerciale qui porte sur le blog constantecosmologique.fr et sur les PDF de stéphane wojnow.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *